Bio 🌱

NĂ© en 1978 Ă  Perpignan.

Il est initié à la peinture par son père, artiste peintre.

L’histoire commence avec la dĂ©couverte lorsqu’il Ă©tait enfant de livres comme « Les très Riches Heures du Duc de Berry Â». Les dessins, les personnages, les Ă©difices, les animaux… l’aspect dĂ©coratif de l’enluminure, et surtout ses symboles le marqueront durablement.

Le vitrail qui le fascine influencera l’épaisseur de son trait, ses jeux de transparences, ses couleurs.

Après un bref passage aux Arts Deco (ENAD) de Limoges, il poursuit la peinture en atelier avant de commencer il y a trois ans à travailler également dans la rue.

Il peint sur différents supports, toiles, murs, encombrants, un univers mêlant cette iconographie médiévale à des références plus contemporaines comme celle des jeux vidéos avec lesquels il a grandi.

Expositions

Solo show Galerie Le Lavomatik Paris

Galerie Lithium Paris

Galerie Young Artists Montmartre Paris

Galerie Le Lavomatik Paris

Dolmenia Art Gallery Genève

Galerie Akiza Paris

MusĂ©e Montmartre – Street Montmartre Paris

Urbanart17 – Mairie du 17ème Paris

Cox Galerie Bordeaux et L’Oeil Ouvert Paris pour des collab avec Noty&Aroz

Centre culturel Salses le Château

Huit-Sept Limoges

Galeries Res Rei Limoges

🌱… 🍄 contact.jrasto@gmail.com

Born in 1978 in Perpignan.

He began painting with his father, painter. The story begins when he was child with the discovery of a book » Les Très Riches Heures du Duc de Berry « . Drawings, characters, buildings, animals, the ornamental aspect of the illumination, and especially its symbols will mark him durably. The stained-glass window which fascinates him will influence the thickness of its line, its transparencies, its colors. After a short passage at the Arts deco (ENAD) of Limoges, he continues to paint before beginning three years ago to work also in the street. He paints on various supports, canvas, walls, bulky waste, a universe mixing this medieval iconography with references more contemporary as the video games with whom he has grow up.

au Lavomatik

Photo Pascal SBL

Publicités